Blog

10 conseils pour réduire les rayonnements nocifs des smartphones, du Wi-Fi et des iPad

Aujourd’hui, nous sommes entourés de nouvelles technologies sans fil dans nos maisons. Dans le monde entier, des gens connaissent des problèmes de santé dus à ces rayonnements, et la recherche scientifique montre que les rayonnements des signaux Wi-Fi et de téléphonie mobile présentent des risques pour la santé. Il est toujours bon de faire en sorte que les niveaux de rayonnements soient aussi bas que possible. Voici 10 conseils pour réduire votre exposition aux rayonnements électromagnétiques : 1. Dans la mesure du possible, travaillez de préférence avec une connexion câblée (connexion Internet et téléphone fixe conventionnel). 2. Dès que possible, mettez votre [...]

Lire la suite…

Temps Présent – Être connecté peut nuire gravement à la santé (2017)

Emission complète de RTS Un Suisse du 18 mai 2017. Mettons-nous notre santé en danger à force de baigner continuellement dans le rayonnement électromagnétique des antennes relais, des téléphones, du wifi et des objets connectés ? Cette question affole la communauté médico-scientifique qui voit se multiplier les cas d’électro-hypersensibilité et de malades au sein de la population. Temps Présent - Être connecté peut nuire gravement à la santé (2017) Le rayonnement des routeurs wifi, téléphones mobile, bluetooth devient est un problème de santé publique. Ce sont des micro-ondes. Jusqu’ici, la dangerosité de ces ondes étaient sous-estimée. Le sujet est tabou. Le problème [...]

Lire la suite…

L’étude REFLEX de l’UE démontre des dommages à l’ADN causés par le rayonnement des équipements sans fil et des téléphones portables

Introduction L’étude européenne REFLEX (2004) a été réalisée pour le compte de l’UE par 12 institutions pour un budget total de 3 millions d’euros. Les résultats montrent que, même à une valeur de DAS de 1,3W/kg (représentative de nombreux téléphones portables), des dommages biologiques significatifs dans les cellules humaines et en particulier dans l’ADN sont observés. Le point essentiel est que, finalement, les effets non thermiques du rayonnement 2G (GSM), du rayonnement 3G (UMTS) et des champs magnétiques provenant des équipements et appareils électriques ont été étudiés de façon structurée. L’effet du rayonnement électromagnétique de ces sources s’avère être très similaire [...]

Lire la suite…