Assureur Swiss Re : le rayonnement électromagnétique est un risque de la catégorie la plus élevée

L’une des plus grandes compagnies d’assurance, la Swiss Reinsurance Company (Swiss Re), classe le rayonnement électromagnétique dans la catégorie de risque la plus élevée. Cette catégorie comprend également les produits chimiques perturbant le système endocrinien. Texte de la page 11 du rapport: L’inquiétude quant aux risques potentiels liés aux champs électromagnétiques (Champs EM) a augmenté. Les études sont difficiles à mener parce que les tendances temporelles sont incohérentes en raison de la prolifération encore assez récente de la technologie sans fil. L’OMS a classé les champs magnétiques à très basse fréquence...

L’AUVA, grand assureur autrichien, constate les effets des portables sur l’ADN, l’EEG et les protéines humaines.

Mise à jour août 2016 : Rapport AUVA Athem 2 : "Les dommages à l'ADN causés par les téléphones cellulaires sont prouvés" (Article Diagnose Funk, en allemand). Pour le compte de la grande compagnie d'assurance autrichienne AUVA, qui compte plus de 4,3 millions d'assurés, des recherches ont été menées sur les effets sur la santé des champs électromagnétiques (CEM) des téléphones portables à des niveaux bien inférieurs aux limites d'exposition actuelles, qui ne protègent que du réchauffement. Dans les études menées sur des volontaires sains, les effets des champs de la technologie GSM-900 et UMTS...